Comparer pour trouver la meilleure complémentaire santé senior

Quelle mutuelle santé senior choisir ?

La complémentaire santé pour les seniors peut représenter une très grosse dépense. Les fréquents soins hospitaliers, dentaires et optiques, fréquents pour les seniors, sont en effet très coûteux. En conséquence, nombreux sont ceux qui renoncent à souscrire une telle mutuelle, faute de moyens. Une décision risquée puisqu’en cas de soins, vous devrez prendre à charge des frais exorbitants non couverts par la Sécurité sociale. Il existe heureusement des solutions. En comparant les offres du marché et en choisissant avec soin les garanties dont vous avez besoin, vous pouvez trouver un contrat de mutuelle senior intéressant. On vous en dit plus.  

Sommaire

  • Classement 2020 des meilleures mutuelles santé senior
  • Comparer pour trouver la meilleure complémentaire santé senior
  • À partir de quel âge souscrire une mutuelle senior ?
  • Nos conseils pour choisir vos garanties de mutuelle senior
  • Comment payer moins cher sa complémentaire santé senior ?
  • Nos 5 astuces pour bien choisir votre mutuelle senior
  • Comprendre les remboursements de la mutuelle santé senior

Classement 2020 des meilleures mutuelles santé senior

Nous avons réalisé pour vous un classement des meilleurs contrats de complémentaire santé senior actuellement sur le marché. Les critères pris en compte pour la réalisation de ce classement sont le prix des contrats, les garanties qui vous sont proposées et leur niveau. À savoir que les prix affichés ont été calculés en fonction d’un profil type : une retraité de 65 ans, ayant besoin d’importantes garanties hospitalières, d’optique et dentaires. Les offres affichées ci-dessous correspondent donc aux offres haut de gamme des assureurs. N’hésitez pas à faire un devis précis chez l’assureur pour avoir votre tarif sur mesure.

Comparer pour trouver la meilleure complémentaire santé senior

Avant de choisir votre complémentaire santé senior, il est judicieux de comparer les offres du marché, afin d’obtenir le meilleur prix pour les meilleures garanties. Vous pouvez donc demander des devis de mutuelle senior auprès de plusieurs acteurs : 

  • Les assurances : si vous êtes déjà assuré, demandez un devis à votre compagnie actuelle. Comparez-le ensuite aux devis présentés chez d’autres assureurs. Vous ne pourrez cependant pas tous les éplucher tant le marché est étendu.
  • Les courtiers : professionnel indépendant, le courtier est chargé de vous trouver un contrat de mutuelle au meilleur rapport qualité/prix. Il ne travaille pour aucun assureur et ne vous poussera pas à souscrire une offre plutôt qu’une autre. Il peut vous obtenir des tarifs négociés mais ses frais de courtage peuvent vous être facturés. Il vous faut aussi prendre rendez-vous puis vous déplacer au cabinet.
  • Les courtiers en ligne : avec ces derniers, pas de rendez-vous, pas de déplacement en agence ou en cabinet, pas de perte de temps et une meilleure vue d’ensemble. En effet, le courtier en ligne permet d’obtenir des dizaines de devis en quelques clics, grâce à un comparateur de mutuelle senior.

Réassurez-moi est un courtier en ligne indépendant. Grâce à notre comparateur de mutuelle santé senior en ligne, nous pouvons sonder le marché et réunir pour vous les contrats de mutuelle senior correspondant le plus à votre situation. En renseignant quelques informations sur votre profil, votre budget et vos attentes, vous obtiendrez gratuitement et depuis chez vous les meilleurs devis. Si vous aviez besoin de davantage de renseignements, notre équipe d’experts est bien entendu disponible au téléphone, de 8H à 17H du lundi au vendredi, pour répondre à toutes vos questions. 

À partir de quel âge souscrire une mutuelle senior ?

Selon l’OMS, on devient senior à 60 ans. Pour les professionnels de la santé en revanche, on considère que le changement physiologique peut intervenir dès 45 ans. Avec la mutuelle senior, il n’y a en réalité pas d’âge minimum pour souscrire puisque la différence avec une complémentaire santé lambda réside uniquement dans la spécificité de certaines garanties et de certains services d’assistance et d’hospitalisation. Vous pouvez donc tout à fait souscrire une mutuelle pour senior, retraité ou non, dès 50 ou 55 ans, dès lors qu’elle répond mieux à vos besoins qu’une complémentaire classique.
Si vous êtes dans une maison de retraite ou un EHPAD, sachez que certains frais de santé sont pris en charge par l’institution mais qu’il est vivement recommandé d’avoir une mutuelle en cas d’hospitalisation ou de traitements spécifiques.

Sachez aussi que certaines complémentaires santé senior refusent les assurés de plus de 65 ans face au “risque” que vous représentez. Les mutuelles ne veulent pas souscrire des personnes “à risque” susceptibles de déclencher de nombreux remboursements. Il est donc important de penser à souscrire en amont.

Nos conseils pour choisir vos garanties de mutuelle senior

Si vous devez souscrire une complémentaire santé senior, nous vous conseillons les garanties suivantes : 

  • Une garantie remboursement des soins hospitalisation, avec prise en charge du forfait hospitalier et éventuellement un forfait pour la chambre individuelle.
  • Une garantie de mutuelle santé remboursement des soins optiques : prévoyant un forfait monture et verres. Certains forfaits spécifiques sont adaptés aux verres progressifs par exemple, en les remboursant mieux.
  • Une garantie de mutuelle santé remboursement des frais dentaires : prévoyant la prise en charge des soins, prothèses et éventuellement appareillage.
  • Une garantie soins de ville et pharmacie : pour la prise en charge des médicaments, des consultations de médecins et spécialistes…

Les mutuelles proposent aujourd’hui des contrats dits responsables. Ces sont des contrats qui prévoient de meilleurs remboursements si vous respectez le parcours de soins coordonné (passer par votre médecin traitant avant d’aller consulter un spécialiste). Afin de bénéficier de meilleurs remboursements, vérifiez que la mutuelle que vous avez choisie propose des contrats de mutuelle santé responsables et solidaires.

Comment payer moins cher sa complémentaire santé senior ?

Suivant vos revenus, vous pouvez bénéficier d’aides de l’État pour prendre en charge toute ou partie de vos frais de santé :

  • La Couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) : elle vous permet, sous conditions de ressources, de bénéficier d’une couverture complémentaire santé gratuite.
  • L’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) : sous conditions de ressources, l’ACS vous accorde une aide sociale allant jusqu’à 550 € par an pour participer au paiement de votre mutuelle santé.

Si vos ressources ne vous permettent pas d’obtenir une de ces aides et que vous bénéficiez de petits revenus, vous pouvez opter pour une limitation de vos garanties. Il est en effet possible de ne souscrire qu’à une garantie hospitalisation, qui ne couvrira que les frais relatifs à une hospitalisation (suite à une maladie ou à un accident). Vous pourrez ainsi trouver une mutuelle santé pas cher. L’hospitalisation est le poste de dépense le plus élevé, car on estime qu’une journée d’hôpital coûte entre 1 000 € et 4 000 € !

Si votre conjoint est en activité et salarié du secteur privé, il bénéficie sans doute d’une mutuelle obligatoire d’entreprise. Il est alors judicieux d’en bénéficier en tant qu’ayant droit car les conditions de ce type de contrat ont été négociées par l’employeur et vous pourrez peut-être bénéficier d’une cotisation plus intéressante qu’avec une mutuelle individuelle.

Nos 5 astuces pour bien choisir votre mutuelle senior

Astuce n°1 : anticiper ses frais de santé 

Faites un point sur vos besoins de santé actuels, mais aussi sur ceux que vous pourriez avoir dans le futur. Avec l’âge, les problèmes auditifs, optiques et dentaires notamment, deviennent plus fréquents et il s’agit là de grosses dépenses de santé. Pensez donc à l’anticiper au moment de souscrire une complémentaire. 

Astuce n°2 : faire attention aux délais de carence

Si vous choisissez une complémentaire avec un niveau de garantie haut de gamme, il est probable que votre mutuelle applique un délai de carence. Il s’agit d’une période pendant laquelle vous réglez votre cotisation sans pour autant pouvoir utiliser vos garanties. Ce délai est appliqué par les mutuelles pour éviter que vous ne souscriviez un contrat seulement au moment où vous auriez besoin de soins médicaux.

Astuce n°3 : connaître le détail de ses garanties

Une mutuelle qui propose un très gros taux de remboursement dentaire mais qui plafonne le montant de ses remboursements à 500 € par an ne sera d’aucun intérêt au regard des coûts des soins dentaires en France. Par ailleurs, certaines mutuelles santé vont exclure des dépenses de santé de leurs garanties. C’est ce qu’on appelle des exclusions de garanties. Il est donc très important avant de souscrire un contrat de bien se renseigner sur vos garanties et leurs conditions de fonctionnement.

Astuce n°4 : le prix n’est pas le seul indicateur 

Souvent, une assurance santé à prix bas est synonyme de remboursements moins importants, par rapport à une assurance santé à un prix plus élevé. Or, les dépenses de santé quand on est senior peuvent être lourdes, comme en cas de soins hospitaliers ou encore palliatifs par exemple. Payer moins cher une mutuelle peut finalement s’avérer plus coûteux pour vous si vos garanties ne sont pas assez fortes. 

Astuce n°5 : faire marcher la concurrence !

Comme nous vous le suggérions précédemment, n’hésitez pas à demander plusieurs devis de mutuelle senior et à les comparer pour choisir celui qui vous convient le mieux. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier en ligne, comme Réassurez-moi, pour le faire à votre place gratuitement. 

Comprendre les remboursements de la mutuelle santé senior

Le remboursement de votre mutuelle senior intervient après le remboursement de la Sécurité sociale. La mutuelle rembourse la différence entre la base de remboursement fixée par la Sécurité sociale et ce que vous avez réellement payé. Cette différence est ce que l’on appelle le ticket modérateur. Selon le niveau de garanties que vous avez choisi pour votre contrat de mutuelle, vous serez plus ou moins bien remboursé sur le reste à charge.

Si vous bénéficiez d’une carte de tiers payant, délivrée par votre mutuelle, le professionnel de santé saura immédiatement le montant du remboursement de la Sécurité sociale et de la mutuelle. Pas d’avance de frais, vous n’aurez plus qu’à payer la partie restant à votre charge. Pour l’optique et le dentaire, ce dispositif est tout de même soumis à une demande préalable auprès de votre mutuelle, car des plafonds existent souvent. 

Le remboursement pratiqué par la mutuelle santé s’exprime majoritairement en pourcentage. Dans ce cas, le calcul s’articule autour de la Base de remboursement (BR). 

Utilisons un exemple : admettons que votre consultation médicale vous coûte 30 € et que la base de remboursement soit de 25 €. L’Assurance maladie va vous rembourser 70 % de cette BR, soit 17,50 €. Intervient ensuite votre mutuelle, qui dans ce cas, vous rembourse 150 % de la BR, soit 37,50 €. Or votre complémentaire ne peut pas excéder le montant de votre facture (30 €), elle règle donc la différence, à savoir 12,50 € (30 € – 17,50 € = 12,50 €). Il vous restera 1 € de participation forfaitaire à régler.